Les Chroniques de l'Au-delà

Outre-vie.com aborde le thème de la vie après la vie et de la Survivance.
 
Le site Outre-VieLe site Outre-Vie  AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Décès recent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
biscottine66
Habitué


Féminin Nombre de messages: 80
Age: 58
Date d'inscription: 16/09/2010

MessageSujet: Décès recent   Mer 13 Oct - 1:10

Pas évident de parler de ce qui compte si intimement pour soi dans un forum mais vous le savez au début parler fait du bien.

Il y a un peu plus de 2 mois j'ai perdu ma mère et c'est un deuil sacrement important pour moi.
J'ai eu une mère juive, telle qu'on en parle dans les histoires droles, pas ouvertement envahissante mais sacrément présente.

Elle avait choisi mon prénom 20 ans avant ma naissance, m'attendait comme le messie ( 2 fils avant moi) et ne me lacha pas de toute ma vie.
Femme forte, manipulatrice, mélange à la fois de naiveté, de modernité malgré qu'elle m'ai eu à 40 ans, toujours dans la bonne humeur et l'humour, une sacré bonne femme d'une beauté en plus hors du commun qui n'est passé inaperçue pour personne tant de personnes l'ayant regrettée.

6 ans de psychothérapie pour me libérer à peu près de son emprise mais une fois sortie de chez le psy, une fois que j'ai compris le mécanisme et désirée une distance, il était trop tard, elle était agée ( 84 ans) et je n'allais pas lui dire que je viendrais moins souvent pour mon propre salut....

Depuis l'age de 20 ans ,age de son veuvage, j'allais la voir tous les jours sinon elle ne parlait et ne voyait personne, amour passion, interdépendance, torture psychologique, seule la psychothérapie m'a permis de pardonner, elle n'avait pas conscience une seconde de ce qu'elle me faisait subir: le chaud, le froid, ce leitmotiv qui lui faisait dire inlassablement "seul l'amour entre une mère et une fille existe", phrase répétée à longueur de temps contre laquelle je luttais et qui au bout du compte m'a prise au piège.

Je suis persuadée qu'elle a tenue jusqu'à l'age de 94 ans pour continuer à etre là pour moi, pour m'aider pensait elle. Elle était douce et gentille avec tous sauf avec moi sans que personne ne s'en aperçoive, un otage dans ses filets, je n'ai pas su lutter.

Il a fallu qu'elle souffre de sénilité, enfin pas mal, pour que je puisse enfin passer la barrière et lui témoigner de la tendresse au cours des 3 derniers mois, pour que je ressente enfin de l'amour, caché au fin fond de moi dont je ne parvenais plus à avoir conscience, pour qu'une fois j'ai pu lui dire que je l'aime .

Et puis voilà, elle est partie! Difficile de commencer à se construire à 54 ans. Je suis partagée par un sentiment d'etre grisée par une liberté dont j'ai toujours révée et le sentiment d'une moitié de moi qui m'a été arrachée, une impression de ne plus savoir quoi faire de moi.

Bien beau d'avoir quelques dons de ci et de ça et de ne rien sentir depuis son départ, du moins bien peu, j'ai bien ressenti sa présence par instant mais si peu et c'est si frustrant alors qu'à d'autres décès il y a quelques années, bien des choses étranges m'étaient arrivées.

Enfin voili, désolée de m'épancher ce soir, derrière toutes les couches, une fois l'oignon épluché ben oui, je l'ai aimée comme personne de toute ma vie...

Merci de votre écoute et je finirais par les paroles d'une chanson que j'ai beaucoup aimées, paroles d'un chanteur inconnu surement de vous puisqu'un chanteur catalan, une passion pour moi ce chanteur depuis plus de 30 ans, traduction d'une chanson qu'il a écrite lors du décès de sa mère, j'espère que vous aimerez:


Un nuage blanc (un nuvol blanc) Lluis llach


La vie s'écoule tout simplement, elle arrive

Comme un écheveau que le vent décide,

Puis elle s'achève.

Parfois nous sommes acteurs

Parfois spectateurs,

Tout simplement, sans en avoir l'air

La vie nous donne un rôle puis nous le reprend.



La vague déferle sereinement, elle s'achève

Et dans l'abandon de sa défaite, elle renaît peut-être.

La plage amoureuse ignore la longue attente

Elle ouvre les bras :

La vague, aujourd'hui peut-être, restera.



Ainsi seulement je te laisse me quitter

Seulement ainsi, tu vas, je te laisse aller.

Pour toi je fais un nid dans l'arbre d'amour

Pour toi j'y pends là haut un nuage blanc,

Si blanc...
Si blanc...



Au coucher du soleil, souvent tu le regardes

Et lui, contrit, sait que meme s'il vieillit tu l'aimes.

Parfois nous arrivons trop tard

Et parfois sans savoir

L'art fragile d'un geste doux, je pourrais te dire que...


Seulement ainsi je te laisse me quitter

Ainsi seulement, tu vas, je te laisse aller.

Pour toi je fais un nid dans l'arbre d'amour

Pour toi j'y pends là haut un nuage blanc,

Si blanc...
Si blanc...

Pour toi je fais un nid dans l'arbre d'amour

Pour toi j'y pends là haut un nuage blanc,

Si blanc...
Revenir en haut Aller en bas
http://pensesetpartage.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Décès recent   Mer 13 Oct - 7:00

Ma chère Biscottine,

Je retiens une chose essentielle dans tout ça, c'est l'Amour qui gagne, à la fin de sa vie, tu t'es rapprochée de ta maman et tu lui as avouée que tu l'aimais. Vous avez vécu une histoire passionnelle de mère-fille ce qui engendre beaucoup de souffrance, et maintenant qu'elle n'est plus là, le vide est présent, tenace, obsédant ! Le cordon ombilical n'a jamais été coupé et désormais il t'est difficile de vivre sans elle.

Avec le temps, la peine s'atténue mais on n'oublie jamais !

T u y parviendras, je t'envoie tout plein de bisous !

affectueusement !


flower flower
Revenir en haut Aller en bas
pteros
Expert


Masculin Nombre de messages: 2799
Age: 72
Localisation: Gironde
Date d'inscription: 21/01/2009

MessageSujet: Re: Décès recent   Mer 13 Oct - 8:50

Il y a beaucoup de mères comme la tienne Biscottine...

Elles ignorent la frontière entre l'amour, et l'égoïsme, elles sont persuadées que leur progéniture est incapable de s'assumer, et donc pensent, agissent et choisissent pour elle.

A aucun instant elles n'imaginent que s'étant elles mêmes débrouillées seules, leur enfant serait sans doute aussi capable de se défendre qu'elle, alors elles s'immiscent dans leur vie, leur ôtant tout esprit décisionnaire, et lorsqu'elles disparaissent, l'enfant qui a bien grandi, se trouve un peu désemparé, hésitant entre l'amour et la haine pour cette mère qui a vécu au travers d'elle, par procuration, étouffant ainsi leur véritable personnalité.

Elle a voulu bien faire... Peut être trop bien faire, allant jusqu'à se rendre coupable d'avoir trop aimé...

Il t'appartient maintenant de lui pardonner pour cet amour trop exclusif, peut être même un peu castrateur... Et de vivre enfin par toi-même. I love you
Revenir en haut Aller en bas
biscottine66
Habitué


Féminin Nombre de messages: 80
Age: 58
Date d'inscription: 16/09/2010

MessageSujet: Re: Décès recent   Mer 13 Oct - 18:46

Merci de vos réponses salut
Revenir en haut Aller en bas
http://pensesetpartage.blogspot.com/
yann22
Débutant


Masculin Nombre de messages: 30
Age: 32
Localisation: bretagne
Date d'inscription: 15/01/2010

MessageSujet: Re: Décès recent   Sam 23 Oct - 17:11

je comprend tout a fait ce sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
biscottine66
Habitué


Féminin Nombre de messages: 80
Age: 58
Date d'inscription: 16/09/2010

MessageSujet: Re: Décès recent   Dim 24 Oct - 1:51

Yann, de quel sentiment parles tu? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://pensesetpartage.blogspot.com/
yann22
Débutant


Masculin Nombre de messages: 30
Age: 32
Localisation: bretagne
Date d'inscription: 15/01/2010

MessageSujet: Re: Décès recent   Dim 24 Oct - 15:32

je parlais de cette emprise de ta mère sur toi, je comprend tot à fait ça ayant véçu la même chose étant fils unique de plus;
Revenir en haut Aller en bas
 

Décès recent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Décès recent
» OVNI RECENT EN IRLANDE DU NORD
» Vidéo documentaire "Galaxies"
» Objet observée a Mont-Laurier,Quebec
» Documentaire 02: Ovni, les meilleures preuves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de l'Au-delà ::  :: -